De / Fr / It

Informations spécialisées

Salaires et honoraires indicatifs de t.

Introduction : Salaires et honoraires indicatifs de t.

Les salaires et honoraires indicatifs de t. Professions du Spectacle Suisse servent de boussole salariale aux professionnel-le-s des arts de la scène indépendants.

Pour la révision des salaires indicatifs, deux outils ont été développés, qui correspondent aux deux étapes d'une production artistique:

  • Le Calculateur de salaires et honoraires indicatifs de t. pour la phase de développement du projet artistique : un calculateur en ligne pour déterminer les salaires et les honoraires indicatifs dans la phase de développement de projet (recherches, tests techniques, répétitions).
  • Le Budget de t. pour les représentations : Un modèle de budget comprenant tous les salaires/honoraires ainsi que d’autres coûts de production pour calculer le prix d’une représentation théâtrale, chorégraphique ou performative de la scène artistique indépendante en phase d’exploitation ou de tournées.

Les salaires et honoraires indicatifs de t. pour la phase de développement de projets artistiques et de répétition mettent l'accent de manière plus précise sur les caractéristiques individuelles en proposant différents facteurs à choisir tels que la région, le degré de responsabilité dans le projet, l'expérience professionnelle ou le nombre d'enfants. En interrogeant notre outil en ligne, les salaires et les honoraires indicatifs peuvent être déterminés individuellement.

Pour les représentations artistiques des arts de la scène indépendants, t. a créé un modèle de budget. Il comprend, en plus des salaires et des honoraires, tous les autres postes nécessaires d'une représentation artistique en scène (frais de matériel, frais de déplacement et d'hébergement, frais de publicité et de relations publiques, etc.). Ce modèle permet de calculer le prix d'une représentation. Des instructions détaillent les postes et aident à les calculer concrètement.

Lors de la conception des outils de calcul des Salaires et honoraires indicatifs de t., le groupe de travail a constaté des différences importantes dans la pratique du calcul des salaires, basées sur différents critères, tels que :

  • niveau de vie par région
  • référence du salaire par semaine ou par mois
  • avec ou sans vacances incluses
  • avec ou sans deuxième pilier de retraite (cotisations LPP) inclus

Les principes de calcul d'un salaire sont très différents d'une région à l'autre, c'est pourquoi le Calculateur de salaires et honoraires indicatifs de t. et le Budget de t. pour les représentations ont plusieurs critères, sont flexibles et peuvent être abordés de différentes manières.

L'objectif des différents outils de t. est de parvenir à une rémunération équitable des professionnel-le-s du spectacle. Pour cela, il est important que toutes les personnes concernées - les intermittent-e-s et indépendant-e-s, les troupes de théâtre, de danse et de performance, les organisateurs et organisatrices de spectacle et les organismes de soutien - entament une discussion à propos d'argent sur la base de ces outils. Car aussi souvent dans le domaine du théâtre des arts de la scène, on parle trop peu des salaires, des honoraires et de la sécurité sociale.

Un échange ouvert et respectueux entre les parties et la compréhension des réalités et des besoins de chacun sont la base de toute négociation. Ces calculateurs ne doivent donc pas être compris de manière dogmatique, mais comme des outils utiles pour tendre vers des conditions de travail meilleures et plus justes dans le domaine des arts de la scène indépendants en Suisse.

Nous voulons de la transparence. Parlons argent !

Calculateur de salaires et honoraires indicatifs de t.

Instructions Calculateur de t.

Le Calculateur de salaires et honoraires indicatifs de t. doit servir de base pour le calcul des salaires et honoraires de personnes individuelles lors de négociations avec des compagnies de théâtre/des théâtres producteurs. Il se réfère spécifiquement au développement du projet et à la phase de préparation (recherches, tests, répétitions).

Les salaires et les honoraires pour les représentations en phase d’exploitation ou de tournées se trouvent en revanche dans le document "Budget de t. pour les représentations".

Le Calculateur de t. est conçu comme un instrument flexible qui prend en compte différents coefficients possibles, ce qui garantit une meilleure adaptation aux différentes circonstances et conditions. L'instrument de calcul fournit ainsi des valeurs indicatives recommandées pour les salaires et honoraires. Il ne s'agit donc pas de salaires/honoraires minimaux.


COEFFICIENTS DE CALCUL

Degré de responsabilité

Afin de créer une pratique moins basée sur la hiérarchie des rôles, l'outil de calcul ne prend pas en compte la profession exercée en tant que telle, mais le degré de responsabilité dans le projet.
En effet, dans le milieu indépendant ou dans les petites structures, les responsabilités sont souvent réparties selon des critères qui ne dépendent pas forcément du rôle professionnel.

Le Calculateur de salaire et honoraire indicatifs de t. se base sur trois degrés de responsabilité différents.

1. Responsabilité de son propre domaine de travail :
activité d'exécution sans tâches conceptuelles.

2. Responsabilité d'un sous-domaine :
Responsabilité plus importante au niveau du contenu ou de la structure. Travail autonome avec des tâches conceptuelles. Éventuellement, responsabilité d'un sous-domaine/budget partiel.

3. Responsabilité pour l'ensemble du projet :
responsabilité maximale possible/responsabilité pour l'ensemble du projet. Responsabilité de la gestion du budget global ou responsabilité du résultat artistique final (contenu, esthétique, participant-e-s, etc.).

Il est important de clarifier les rôles et les activités dans une collaboration et de décrire le plus précisément possible ce qui fait partie des tâches et des obligations de chaque personne. Cela peut également se faire dans un cahier des charges, qui constitue une annexe au contrat (cf. Contrat-type de travail pour la collaboration à durée déterminée dans les productions artistiques de t.).


Région

Les conditions économiques, politiques et culturelles dans les différentes régions de notre pays entraînent des conditions de marché et des moyens de financement très variés. Le calculateur s'appuie à cet égard sur le niveau des salaires - Grandes régions, déterminé par l'Office fédéral de la statistique. Lien : Niveau de salaires – Grandes régions

C'est sur cette base que nous avons ces sept catégories :

  • Région lémanique (VD, VS, GE)
  • Zurich (ZH)
  • Suisse du Nord-Ouest (BS, BL, AG)
  • Espace Mittelland (BE, FR, SO, NE, JU)
  • Suisse centrale (LU, UR, SZ, OW, NW, ZG)
  • Suisse orientale (GL, SH, AR, AI, SG, GR, TG)
  • Tessin (TI)


Certaines « Grandes régions » regroupent des cantons dont les conditions de marché et les moyens de financement sont très différents. Dans la région lémanique par exemple, le Valais est dans le même groupe que Genève (ou le Jura dans le même groupe que Berne) alors que les conditions de marché y sont très différentes. Pour cette raison, nous recommandons de ne pas prendre la distribution des cantons dans les grandes régions à la lettre et toujours relativiser en fonction de votre situation.
Nous sommes aussi conscients des différences de subventions et d’aides financières entre la ville et la campagne et celles-ci devraient être prises en compte dans les négociations salariales et de prix.

Quelle est la région qui compte ? Le lieu de résidence de l'employé(e) ou le lieu de travail/de production ? Pratique équitable : l'outil ne peut pas donner ici une réponse claire aux différentes constellations de travail. Ce qui est important, c'est que les circonstances régionales devraient faire partie des négociations. Par exemple, si une compagnie de théâtre tessinoise engage une actrice zurichoise, elle doit tenir compte du fait que les salaires/honoraires sont plus élevés à Zurich qu'au Tessin. En revanche, l'actrice devrait être sensibilisée au fait que les subventions sont moins élevées au Tessin qu'à Zurich. Il est donc important, comme dans de nombreux autres cas, de trouver une solution qui tienne compte de la situation des deux parties.


Expérience professionnelle (en années)

Ce calculateur vise à reconnaître et à valoriser l'expérience acquise dans l'exercice de la profession. Les intermittent-e-s n'exercent typiquement pas leur profession de manière continue et ininterrompue. Il est donc important que cela ne constitue pas un désavantage pour le calcul de l'expérience professionnelle.

Attention : le coefficient de l'expérience professionnelle se réfère aux années d'exercice de la profession et non à l'âge du/de la travailleur-se.


Enfant(s)

Contribution volontaire aux frais de garde d'enfants
De notre point de vue, la reconnaissance des obligations de garde d'enfants, y compris sur le plan financier, est un point important pour des conditions de travail équitables dans le secteur indépendant. L'accès à une garde d'enfants externe est encore plus difficile qu’auparavant pour les personnes travaillant dans le domaine du spectacle. Des efforts et des coûts supplémentaires sont souvent nécessaires, parce que les horaires de travail atypiques et en soirée ne bénéficient pas d'une garde de jour, ou parce qu'il est souvent plus compliqué, notamment pour les intermittent-e-s, de demander des allocations familiales. Dans le calculateur, cela est rémunéré par un montant forfaitaire par enfant de CHF 35.- par mois en plus du salaire de base. Cette contribution volontaire aux frais de garde d'enfants fait partie du salaire, sur lequel des cotisations de sécurité sociale doivent également être payées. Le supplément de prise en charge volontaire dans le Calculateur de salaires et honoraires indicatifs de t. n'est pas fixé par une loi ou une CCT, de sorte qu'il fait partie du salaire cotisant.

Le coefficient des enfants peut également être utilisé pour d'autres situations de travail de care (comme les soins aux proches, les soins aux personnes âgées ou les soins aux personnes handicapées).


Informations : Allocations familiales légales
Les parents d'enfants mineurs ou en formation ont en général droit à des allocations familiales. Comme celles-ci sont réglées différemment dans chaque canton et que leur montant varie, cela conduit à des constellations compliquées et à des coûts administratifs élevés, en particulier dans le cas de contrats de travail à durée déterminée avec des changements fréquents d'employeurs. Dans certains cantons (par exemple à Zurich), les intermittent-e-s peuvent demander les allocations familiales directement auprès de la caisse de compensation cantonale, comme les indépendant-e-s, ce qui est beaucoup plus simple pour toutes les parties concernées.
Voir aussi SSFV Allocations familiales


Autres remarques

  • Frais : Le calculateur ne concerne que les salaires versés pour le développement du projet en phase de préparation ou de création.
    Chaque remboursement de frais doit faire l'objet d'une négociation séparée. Là encore, il existe différentes pratiques qui dépendent fortement du type de projet et du contexte. Nous recommandons ce qui suit : Si les personnes impliquées dans les répétitions ne peuvent pas rentrer chez elles (que ce soit d'un autre canton ou d'une autre ville), il convient de prévoir un hébergement et des repas ou un forfait pour ces dépenses.

  • Pour les employé-e-s la durée maximale légale du travail est de 50 heures par semaine.

  • Le 13e salaire n'est pas obligatoire et n'est pas représenté dans le Calculateur de salaire et honoraire indicatifs de t. Si un 13e mois de salaire est convenu, le salaire brut augmente de 8,33%. Ce pourcentage correspond à 1/12 du salaire annuel, soit à un 13e mois de salaire.

  • Les recommandations proposées par le Calculateur ne concernent pas les productions publicitaires, dont les honoraires sont indiqués dans le document «Lignes directrices concernant les cachets des comédien-ne-s et les buyouts lors de productions publicitaires » (plus bas sur cette page).
  • Autres paramètres : D'autres facteurs doivent également être pris en compte dans les négociations salariales. La taille de la production peut par exemple jouer un rôle. Pour les projets plus importants, il est réaliste de s'attendre à des salaires plus élevés, en particulier pour les professions comme les costumiers-ère-s et les chargé-e-s de production.

Calculateur de salaires et honoraires indicatifs de t.

Sélection

Réinitialiser

Calculer

Salaire / honoraire de base, sans vacances et sans LPP

par jour *

0.00

CHF

par semaine

0.00

CHF

par mois (en moyenne)

0.00

CHF

* Attention: Pour les engagements de moins de 3 jours au total, le taux journalier doit être augmenté de 20%

Salaire brut / honoraire, vacances incluses et sans LPP

par jour *

0.00

CHF

par semaine

0.00

CHF

par mois (en moyenne)

0.00

CHF

* Attention: Pour les engagements de moins de 3 jours au total, le taux journalier doit être augmenté de 20%

Infos

Budget t.

Budget t.
Prix indicatifs pour les représentations de t. Professions du spectacle Suisse

Le Budget de t. pour les représentations offre aux artistes (artistes individuel-le-s, compagnies de théâtre) ainsi qu'aux théâtres/organisateur-trice-s une base pour calculer et négocier les coûts de la représentation de pièces et en fixer un prix raisonnable. Le Budget de t. est un outil flexible pour différentes situations. Il peut être adapté en fonction des besoins : vous pouvez ajouter des postes supplémentaires ou supprimer des lignes superflues.

Ce budget est un modèle pour une seule représentation. Pour une représentation supplémentaire au même endroit, certains frais ne sont pas nécessaires (par exemple, le transport, les frais de déplacement, le montage et le démontage).
Nous recommandons toutefois de payer le même cachet pour les personnes sur scène pour chaque représentation supplémentaire.

Salaires et honoraires indicatifs de t. pour les représentations

Par personne sur scène, par représentation

  • Salaire: entre CHF 450.– et 550.– + indemnités de vacances
  • Honoraire: entre CHF 470.– et 575.– + indemnités de vacances + prévoyance retraite

Important : en ce qui concerne les spectacles et tournées en Suisse romande et en Suisse italienne, le système de calcul des salaires et des honoraires est différent. Les salaires et honoraires des personnes impliquées dans les spectacles étant calculés d'une manière plus proche des taux journaliers proposés par le Calculateur de salaires et honoraires indicatifs de t. pour les phases de développement et de répétition des spectacles.

En ce qui concerne spécifiquement la Suisse romande, pour les demandes de tournées déposées auprès de la Commission romande de diffusion des spectacles (Corodis) un calculateur de prix de cession et un modèle de budget seront disponibles dès le 4 décembre 2023 sur leur site internet . Il est recommandé de les utiliser pour vos demandes auprès de la Corodis.


Prix d’une représentation

Il y a deux éléments fondamentaux qui influencent le prix d'un spectacle. Premièrement, le niveau de financement du projet artistique/ du spectacle et, deuxièmement, les moyens financiers du lieu de diffusion dans lequel il est présenté :

  1. Degré de financement du projet artistique : les projets artistiques qui n'ont pas de financement ou un financement limité doivent refinancer les coûts de production par les représentations, ce qui augmente le prix final du spectacle. Cette part de refinancement est indiquée à la fin du Budget t.
  2. Possibilités de financement de l'organisateur-trice : La question du financement se pose également pour le lieu de représentation : l'organisateur-trice / le théâtre reçoit-il des subventions ou doit-il générer lui-même tous les moyens (recettes des entrées, recettes du bar, etc.) ? Le prix des billets et la quantité de spectateurs-trice-s sont donc très importants. Cela exerce une influence sur le prix qu'il-elle peut payer pour la représentation.

Toute négociation repose sur un échange ouvert et respectueux entre les parties contractantes et sur la compréhension des réalités et des besoins de l'autre.

Glossaire

Professions dans les arts de la scène indépendants

Professions dans les arts de la scène indépendants

Explications

Les profils professionnels décrits dans ce glossaire servent de base à la discussion sur les attentes, les responsabilités et les tâches dans le cadre d'un projet sur la scène indépendante des arts du spectacle.

Dans les arts de la scène indépendants, les projets sont très différents en termes de taille, de ressources, de complexité, de forme et de structure organisationnelle. Le glossaire ne propose donc pas de volume de travail prédéfini ou de cadre temporel fixe pour un projet, mais invite à estimer le temps nécessaire en fonction de la fonction, du volume des tâches et du degré de responsabilité. C'est sur la base de ce temps que le Calculateur de salaires et honoraires indicatifs de t. Professions du spectacle Suisse estime le salaire/honoraire en fonction de différents critères (expérience professionnelle, région, degré de responsabilité dans le projet, etc.)

Les salaires et les honoraires des personnes impliquées peuvent donc varier au sein d'un même projet, même si l'on travaille en collectif. Dans les arts de la scène indépendants, les responsabilités sont souvent réparties selon des critères qui ne dépendent pas forcément du titre professionnel. Nous souhaitons proposer un instrument qui permette de promouvoir une approche consciente de la rémunération au sein de ces modèles de collaboration.

Les Salaires et honoraires indicatifs de t. Professions du spectacle Suisse se basent sur trois degrés de responsabilité différents :

  1. Responsabilité de son propre domaine de travail :
    Activité d'exécution sans tâches conceptuelles.
  2. Responsabilité d'un sous-domaine :
    Responsabilité plus importante au niveau du contenu ou de la structure. Travail autonome avec des tâches conceptuelles. Éventuellement, responsabilité d'un sous-domaine/budget partiel.
  3. Responsabilité pour l'ensemble du projet :
    Responsabilité maximale possible/responsabilité pour l'ensemble du projet. Responsabilité de la gestion du budget global ou responsabilité du résultat artistique final (contenu, esthétique, participant-e-s, etc.).

Il est important de clarifier les responsabilités, les obligations et les tâches dans le cadre d'une collaboration et de les décrire le plus précisément possible. Cela peut également se faire dans un cahier des charges, qui constitue une annexe au contrat (voir à ce sujet le contrat-type de travail de t.).

Les professions mentionnées dans le glossaire sont classées par ordre alphabétique.

Assistance 

Un·e assistant·e peut assumer des tâches pour la direction artistique (assistance à la mise en scène), la direction de la production (assistance à la production) ou dans le domaine de l'équipement (assistance aux décors et/ou aux costumes).

Auteur-trice 

L'auteur-trice d'une pièce de théâtre peut être impliqué-e à des degrés divers dans une production.  

Cela peut aller d'un texte existant qui est mis en scène ou adapté pour la scène, à l'écriture pendant les répétitions avec les comédien·ne·s, en passant par la commande d'un texte ou d'une œuvre complète qui est écrite avant les répétitions. Cela s'applique également aux textes écrits par les comédien·ne·s. 

€£¥$ Si le texte ou l'idée d'un auteur ou d’une autrice est joué, des tantièmes sont dus, sauf si une renonciation explicite est mentionnée dans le contrat. De plus amples informations sur la gestion des droits d'auteur pour les œuvres scéniques et audiovisuelles sont disponibles auprès de la SSA.

Comédien·ne (Interprète, Performeur-se )

Joue un ou plusieurs rôles sur scène. Cela comprend la recherche et la répétition du rôle, l'apprentissage du texte, la participation aux répétitions et aux réunions de préparation et ensuite les représentations. Les comédien·ne·s peuvent également participer à des tâches conceptuelles ou contribuer de manière significative à la création de textes. Il est donc important de bien définir les responsabilités avant de commencer à travailler sur la pièce. 

€£¥$ L'apprentissage du texte, les entraînements physiques et la familiarisation avec le rôle exigent beaucoup de temps pour les comédien·ne·s, en plus des répétitions proprement dites. Ce travail effectué avant et après les répétitions doit être pris en compte et rémunéré. 
Pour la rémunération des comédien·ne·s pendant les représentations, il convient de se référer aux taux du Budget de t. (prix indicatifs pour les représentations). 

Chorégraphie 

Le ou la chorégraphe est responsable de la création de la chorégraphie d'un spectacle de théâtre, de danse, ou de performance, il/elle porte la responsabilité artistique du spectacle et est l'interlocuteur-trice des différent-e-s collaborateur-trice-s impliqué·e·s. 

Comme pour la direction musicale, une commande de chorégraphie au théâtre peut être très différente en termes d'ampleur et de contenu. Cela va d'une performance de danse au sein d'une pièce parlée à une chorégraphie indépendante au sein de la pièce, en passant par un travail sur la physicalité d'un personnage ou un entraînement pendant les répétitions.  

Création de costumes 

La personne responsable des costumes est chargée de la conception, du dessin et de la fabrication ou de l'achat de tous les costumes nécessaires à une production. Cette personne travaille en étroite collaboration avec la direction artistique et suit généralement les différentes phases des répétitions lorsque cela est jugé nécessaire. 
Dans certains cas, les décors et les costumes sont réalisés par une seule et même personne. 

€£¥$ Si la personne met du matériel à disposition, l'utilisation et l'amortissement doivent être facturés en sus.

Danseur/Danseuse

La danseuse / le danseur travaille avec la/le chorégraphe ou développe sa propre chorégraphie. Outre les représentations, l'entraînement, l'apprentissage de la chorégraphie, la participation aux répétitions et aux réunions de préparation font partie du travail de la danseuse/du danseur.

€£¥$ Pour les danseurs et danseuses, le maintien de l'entraînement physique ainsi que l'apprentissage et la familiarisation avec le rôle représentent un investissement en temps important en plus des répétitions proprement dites. Le travail effectué avant et après les répétitions doit être pris en compte et rémunéré.
Pour la rémunération des danseurs et danseuses pour les représentations, veuillez vous référer aux taux recommandés dans le Budget de t. (Prix indicatifs pour les représentations).

Décor de théâtre 

Le ou la scénographe est responsable de la conception et de la construction des décors ainsi que de la fabrication et de l'approvisionnement des accessoires. Cette personne travaille en étroite collaboration avec la mise en scène, la chorégraphie et la technique et assiste aux répétitions et jusqu’aux répétitions finales selon les besoins. 

Dans certains cas, les décors et les costumes sont réalisés par une seule et même personne. 

Direction de la production / Agence 

Les domaines d'activité, les spécialités/points forts et, par conséquent, la charge de travail totale des différents directeur-trice-s de production et agent-e-s varient fortement. Afin d'éviter les malentendus et les fausses attentes, nous conseillons de clarifier la répartition des tâches et la collaboration à un stade précoce, de manière individuelle et détaillée. Les tâches comprennent au sens large la gestion des contrats et des ressources humaines, le financement, la communication, le marketing et, dans certains cas, la diffusion.

€£¥$ Pour la rémunération de la direction de production/agence pendant les représentations, les tarifs recommandés dans le Budget de t.

Direction musicale 

Dans les arts du spectacle indépendants, on considère que la direction musicale assume la responsabilité des aspects musicaux de la production, développe l'espace sonore et participe au processus de répétition en répétant l'œuvre avec les interprètes. L'engagement peut varier considérablement en fonction du spectacle et de l'ampleur de la musique utilisée sur scène. Il y a des cas où tout l'espace sonore est produit à l'avance et d'autres où les interprètes jouent eux-mêmes la musique en direct, avec de nombreuses possibilités et formes mixtes.

€£¥$ Si la personne met à disposition l'équipement technique ou un studio d'enregistrement et de mixage, l'utilisation et l'amortissement doivent être facturés en plus de son cachet. Si le ou la musicien·ne joue de la musique en direct pendant le spectacle, on se réfère pour la rémunération aux taux prévus dans le Budget de t. (prix indicatifs pour les représentations).

Dramaturgie

Le ou la dramaturge assiste le ou la metteur-se en scène/chorégraphe ou le collectif artistique dans l'élaboration d'un spectacle. 

Les tâches typiques de la dramaturgie sont les suivantes : Recherche de textes et de matériel de travail pertinents, préparation de connaissances de base pour la direction artistique et les acteurs, dramaturgie de production dans le sens d'une mise en ordre, d'une remise en question et d'un reflet des processus artistiques, aide lors de réductions et de condensations de la mise en scène, élaboration de matériel d'entrée, de promotion et d'accompagnement (concept, textes de presse, programmes, introductions pour les spectateurs). 

Maquillage et coiffure 

Le domaine d'activité du maquilleur ou de la maquilleuse comprend toutes les activités artistiques et artisanales nécessaires à la conception et à la fabrication de masques. Outre les esquisses de projets, les dessins et les modèles, l'activité comprend tous les travaux plastiques visant à modifier et à façonner les visages et les corps, ainsi que la fabrication ou l'acquisition de masques ou de postiches. En règle générale, la personne est également responsable du maquillage et de la coiffure.

€£¥$  Si la personne met du matériel à disposition, par exemple des costumes, des perruques, du matériel technique, des accessoires, l'utilisation et l'amortissement doivent être facturés en sus. 

Mise en scène 

La ou le metteur-se en scène assume généralement la responsabilité artistique de la production et fait office d'interlocuteur-trice et d'interface pour tous les participant·e·s. Outre le travail de mise en scène proprement dit, la préparation d'une production fait partie des tâches de la mise en scène : thématique et contenu, recherche, distribution, concept de mise en scène, y compris la soumission pour les organismes de soutien en collaboration avec la direction de production, entretiens de conception, interlocuteur pour la presse.

€£¥$ Lorsque la/le metteur-se en scène est présent·e pendant les représentations, la rémunération de cette activité est calculée sur la base du Budget de t.

Œil extérieur 

Une personne ayant une expertise qui soutient l'équipe artistique avec un point de vue extérieur ; elle peut être considérée comme une sorte de mentor dans le processus d'élaboration et de réalisation du spectacle. 

Organisateur-trice de théâtre / théâtre 

Les moyens financiers des organisateurs influencent le prix d'une représentation (voir t. Budget des représentations). 

Il existe des théâtres institutionnels (théâtres municipaux, plus courant en suisse alémanique) et des théâtres non institutionnels. Un théâtre institutionnel est financé par les pouvoirs publics de manière à être en mesure de payer la totalité des frais d'une représentation. Il peut également réaliser des productions ou des coproductions avec d'autres théâtres et festivals partenaires ou avec des compagnies de théâtre indépendantes.

Un théâtre non institutionnel cofinance et coproduit dans la plupart des cas les spectacles qu'il y programme. Les compagnies de théâtre indépendantes invitées complètent les coûts de leurs spectacles ou les couvrent en demandant des subventions aux pouvoirs publics (commune, ville, canton, Pro Helvetia, etc.) ainsi qu'à des fondations privées. 

€£¥$  Dans les théâtres institutionnels, les organisateur-trice-s ont en principe un emploi fixe et reçoivent un salaire mensuel permanent. Dans les théâtres non institutionnels, il existe des approches très différentes : du travail bénévole au salaire mensuel. Ici le Calculateur de salaires et d'honoraires indicatifs de t. peut être utilisé. 

Pédagogie du théâtre 

t. Professions du spectacle Suisse est membre de Médiation culturelle Suisse et a élaboré avec des Recommandations valables également pour les pédagogues de théâtre.

Lien vers les recommandations de Médiation Culturelle Suisse.

Stage d'observation 

Dans le contexte des arts du spectacle, un stage d'observation se réfère à une personne (un-e étudiant-e en théâtre ou un-e jeune intéressé-e par le théâtre) qui a l'occasion de travailler dans les coulisses d'une scène et d'avoir un aperçu du travail quotidien et du déroulement d'une production dans les arts du spectacle. Cela peut inclure l'observation des répétitions, la participation aux préparatifs techniques, la découverte des différents départements (tels que la construction des décors, l'éclairage, les costumes, etc.

Technique  

Dans les arts de la scène indépendants, nous partons du principe que le concept d'éclairage, l'installation de l'éclairage ainsi que l'installation et le suivi technique des représentations sont confiés à une seule personne. Cette personne est responsable du développement et de la mise en œuvre du concept d'éclairage, de l'encadrement technique des répétitions finales et des spectacles invités. 
Cela comprend la planification technique et la préparation d'une représentation en tournée, le transport, le montage et le démontage du décor.  

€£¥$ Si la personne met du matériel à disposition, par exemple du matériel technique ou des décors, l'utilisation et l'amortissement de ce matériel doivent être facturés en sus. 
Pour la rémunération des technicien-ne-s pour les représentations, veuillez vous référer aux taux recommandés dans le Budget de t. (prix indicatifs pour les représentations). 

Travailler en collectif 

Travailler en collectif

Direction artistique et acteurs-trice-s culturel-le-s du collectif  
Dans de nombreux cas, les représentations dans les arts du spectacle indépendants sont produites en collectif. Les membres du collectif assument plusieurs fonctions ou des fonctions variables, par exemple la direction artistique est assurée par un ou plusieurs acteurs-trice-s ou par la dramaturgie. Nous recommandons également pour cette forme de travail, dans un souci de transparence, une discussion approfondie sur les fonctions, l'étendue du travail et le degré de responsabilité des participant-e-s. Même au sein d'un collectif, il est possible de thématiser les différentes prétentions salariales, en fonction du degré de responsabilité et de l'ampleur du travail de chaque personne.    

Mise en scène finale
Si le travail est collectif, il est courant d'engager une mise en scène finale. Cette personne rejoint généralement la production lors de la dernière phase de répétition avant la première et rassemble les différents éléments créés en commun.

Co-auteurs-trice-s 
Un modèle courant dans le travail collectif ou basé sur des projets est de faire appel à un·e co-auteur-trice. Cette personne condense, dramatise, corrige et crée également de nouveaux textes qui sont produits collectivement lors de processus de recherche, d'improvisation et de tentatives d'écriture des acteurs-trice-s.  

Recommandations pour les organismes de financement de t.

Un document résumant les recommandations sur les Salaires et honoraires indicatifs de t. a été envoyé aux organismes de financement publics et privés des différentes régions.

Nous vous envoyons volontiers ces recommandations spécifiques sur demande : info@tpoint.ch.
Veuillez indiquer la région pour laquelle vous les souhaitez. Vous trouverez les régions ici sous "Région".

Cachets et rachats de droits lors de productions de publicités

Recommandations des associations t., SzeneSchweiz, SSFV et SSRS concernant les cachets de comédiennes et comédiens et le rachat de droits lors de productions de publicités.

Groupe de travail / Direction de projet

Groupe de travail salaires et honoraires indicatifs de t.

  • Cristina Galbiati, co-présidente de t. Professions du spectacle Suisse
  • Eric Devanthéry, membre du comité de t. Professions du spectacle Suisse
  • Nina Mariel Kohler, membre du comité de t. Professions du spectacle Suisse
  • Christophe Drag, directeur administratif de la Cie Philippe Saire, membre du comité Les Compagnies Vaudoises
  • Gabi Bernetta, productrice, Bernetta Theaterproduktionen, lauréate du Prix suisse des arts de la scène 2018
  • Anja Lauper, agence Kunstprojekte.ch / Tourbo-music.ch
  • Judith Rohrbach, ancienne co-directrice du Kleintheater Luzern / responsable de la Bourse Suisse aux Spectacles et directrice adjointe de t. Professions du spectacle Suisse depuis octobre 2023

Direction de projet du côté de t.

  • Chantal Hirschi, secrétaire générale de t. Professions du spectacle Suisse
  • Clara Gudehus, Prestations et projets

Avec le soutien de:

Avec le soutien de: